Erenlai - 按日期過濾項目: 週二, 16 九月 2014
週三, 17 九月 2014 00:00

梵谷畫中的果樹園


年少的我愛慕櫻花樹,喜歡櫻花綻放的唯美燦爛。中年的我喜愛親近果樹,喜歡果樹的結實纍纍。而我在梵谷的一幅畫中,似乎見到像櫻花般綻放的果樹園,那就是粉紅色果園或是果花盛放的果園(Le Verger rose ou verger en fleurs)。

我觀覽的這一幅畫,是1888年3月至4月梵谷完成於法國亞爾的畫。根據德卡爾格(Pierre Descargues)的看法,這一系列共有十七幅畫。德卡爾格表示,當梵谷抵達亞爾後,梵谷被生平未見過的鮮豔色彩深深吸引。普羅旺斯的春天讓梵谷實現他在巴黎郊區尋覓景色的心願,例如綠籬前寬廣的空地,小木屋旁高高挺立的向日葵。此時的普羅旺斯尚未烈日當空,氣候尚未使得景物乾燥,景色尚未因炙熱的陽光呈現立體的明暗或陰影。梵谷在畫中展現高度亮光的色彩,畫出普羅旺斯冬日結束後的清晰亮度。

德卡爾格指出畫中的兩個印記。一是日本文化的影響。日本文化中的浮世繪(又稱日本版畫)曾出現在梵谷畫作堂吉老伯(Le Père Tanguy, 1887)畫中的背景──港口前的和服仕女、富士山以及幾許櫻花。梵谷也置身在法國喜愛日本屏風的時代。另一個是對家鄉的感懷。在隆河河谷的果園,幾棵柏樹與一道竹圍籬擋住西北風,說不定梵谷認出幾許奧祕,那是一種牽繫,牽繫著亞爾的果園與荷蘭家鄉尼厄嫩(Nuenen)的庭院。梵谷的父親是牧師,管理一座教堂,分有一個住處,住處旁有一座梵谷鍾愛的庭院。

梵谷的果園只呈現到果花盛放的時刻與光亮。當我走在花朵綻放的庭院或是公園時,不時讓我想到這一幅畫。不過,觀賞花卉凋謝後無法結果,但梵谷的畫面卻暗喻著果實。如果有一日觀者站在梵谷果園畫作前或是觀賞相關畫冊時,不管是桃子樹或杏子樹,花謝後的果實也許就會印在觀者心中的畫布上。

資料來源
Pierre Descargues, Van Gogh, Harry N. Abrama et Ars Mundi, New York, 1986, p66-67.

攝影│沈秀臻 與粉紅色果園相映的雲彩。


這是我送給哲學院大一新生的祝福,同時也送給所有各學院的大一新生。衷心希望新的知識能夠在未來的日子裡,為各位培育開放態度,同時讓大家深具膽識,成為不畏懼不退卻的知識份子。請帶著喜悅的心與自信踏出探索的腳步。

各位老師,各位同學,大家好!

在場各位新生或許覺得奇怪,為什麼哲學院請一位說著法國口音的外籍教授,在開學典禮為大家致詞。但是,這正展現哲學院的開放精神與國際視角。一開始,在開學典禮,我們就給各位新的挑戰!

1977年,當我在法國參加新生開學典禮時,如果那時能有一位中國籍教授為我們致詞,我一定會讚歎不已,雖然那時我不太能夠聽得懂中國人講法語的口音。但是,在1977年,人們活在各自區隔的世界。大家要相信,今日我們生存的世界給予我們前所未見的運氣,那就是我們可以透過交流的方式學習各種文化,認識各種不同環境背景的人,為自己灌注不同的泉源。這是歷史美妙的進步。然而,這樣的進步也隱藏脆弱的一面。從歷史的發展來看,開放與封閉經常相互交錯前行。未來四年,各位將拓展批判精神,培養開放態度,融會貫通學習的知識,鍛煉語言能力,同時善用上天的贈禮,也就是對他人抱持善意與瞭解。衷心希望新的知識能夠在未來的日子裡,為各位培育開放態度,同時讓大家深具膽識,成為不畏懼不退卻的知識份子。

或許,大家對於新的世界還有一點點恐懼,我在這裡為各位建立信心。2009年秋天,當我第一次進入哲學院教書時,我也有一點點害怕。哲學院將如何迎接我?事實上,我在這裡找到友誼,充滿好奇以及懂得聆聽的心。我找到對話的空間與自我的個人成長。對於熱情的接待與開放的新機會,我永遠感謝哲學院的同事與學生。

同時,我也向各位保證:在修研哲學的領域中,請帶著喜悅的心與自信踏出你們的腳步。請先不要想著考試、分數、同儕之間的競爭,或是你們投射給外界的影像。請想想這是多麼難得的運氣,大家能夠進入這樣的學科,學習如何思考,如同自由且負責的人。想想圍繞著你們的教授與同學,與你們分享同樣的提問,與你們繼續探索,這也是人們自開天闢地以來在各種不同的思維表達中不斷的探求,不論是中國思想、印度思想、西方思想,或是非洲思想、拉丁美洲思想等等。身為哲學院的學生,在漫漫的歷史長河中前進,我們透過自己的方式重新提問,而人類將越來越意識到本身的核心,因為人類雕塑著共同的命運。

希望我不會離題太遠。我傳遞的訊息相當簡單:那就是請大家愉悅地探索哲學院,愉悅地渡過四年的時光,隨著你們一步一步往前走,未來在你們面前的道路將更加美好。祝福大家。

攝影│沈秀臻 學習如何思考,如同自由且負責的人。

週三, 17 九月 2014 00:00

La seconde vie du Grand Ricci


Fin août 2014, les Presses Commerciales de Pékin (l'une des plus grandes maisons d'édition chinoise, éditrice, entre autres, du Dictionnaire Xinhua - le dictionnaire le plus vendu au monde) ont sorti un volume de plus de 2000 pages, le « Dictionnaire Ricci Chinois-Français », une édition révisée et raccourcie du Grand Ricci , le dictionnaire publié en 2001 par les Instituts Ricci de Taipei et Paris, dont les droits ont depuis été confiés à « l'Association Ricci pour le grand dictionnaire français de la langue chinoise » . L'ouvrage devrait atteindre les librairies de Chine début octobre.

Depuis les premiers contacts entre les Instituts Ricci et les Presses commerciales (Shangwu), il aura fallu attendre quinze ans... Mais le délai était largement justifié : les Presses commerciales ont effectué un travail d'exception, qui fait de ce dictionnaire – et pour très longtemps – l'outil de référence lexicographique entre le chinois et le français. Le choix des expressions a été fait avec scrupule, les expressions douteuses ou fautives ont été corrigées, un choix éclairé de nouvelles expressions venues du chinois contemporain a été introduit sans pour autant affadir l'ancrage du Ricci dans l'histoire de la langue et de la pensée chinoises. Les traditions lexicographiques combinées des Presses Commerciales et des Ricci ont livré ensemble ce qu'elles avaient de meilleur... Ouvrant le dictionnaire, je me remémorais avec joie ma première visite dans le « temple » intimidant des Presses Commerciales en 1999 : Zhang Wenying, l'éditrice qui m'accueillait alors a finalement coordonné jusqu'au bout le projet. Entre tous les partenaires impliqués, la confiance et l'estime n'ont fait que croître au long des années.

L'origine du grand Ricci remonte au « Bureau d'étude sinologique » de Zikawei, à Shanghai, dans les années 1880, et au travail accompli par les sinologues jésuites français Léon Wieger et Séraphin Couvreur dans le Hebei à partir de la même époque. Il avait été repris notamment par les pères Eugen Zsamar, Yves Raguin, Jean Lefeuvre et Claude Larre après qu'ils avaient quitté la Chine. Il était grand temps que ce fruit de la sinologie jésuite « rentre » en Chine, et qu'il le fasse corrigé, mûri, porté à fruition par la meilleure institution lexicographique chinoise. La parution du « Ricci-Shangwu » n'est pas seulement un événement éditorial. Ancrée dans une longue histoire, elle est un signe fort de fidélité et d'espérance.

捐款

捐款e人籟,為您提供更多高品質的免費內容

金額: 

事件日曆

« 三月 2021 »
星期一 星期二 星期三 星期四 星期五 星期六 星期日
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

目前有 7782 個訪客 以及 沒有會員 在線上